HOT SPACE vol. 1: CRASH PROGRAM

Dans un futur pas si lointain,  la Terre est devenue une république globale, et colonise la galaxie petit à petit, toujours avide de ressources. Les progrès technologiques ont permis de maitriser la gravité, autorisant ainsi les voyages interstellaires. Les moteurs à gravité permettent des voyages ultra rapides par trous de ver : on se déplace désormais dans la galaxie comme on se déplaçait jadis sur les mers.

 

Hot Space est l’histoire de Nohraïa Kovalski, une jeune pilote, assez indisciplinée, affectée sur Ouranos, une base orbitant autour d'Aoba, une planète reculée et aride qui présente très peu d’intérêt stratégique. La planète est habitée par des peuples appelés « Kadisse », et quelques humains y sont installés, pour des bonnes raisons (études scientifiques) mais parfois aussi pour des mauvaises (contrebande, piraterie). Les Kadisses ne représentent pas un danger. Leur niveau technologique est inférieur à celui des humains, et ils vivent, pour la plupart, en tribus, même si certains d’entre eux habitent dans des cités. Éleveurs, agriculteurs, chasseurs, ils s’organisent parfois dans des modèles plus complexes de sociétés. S'ils peuvent dépendre technologiquement de tout ce que peut apporter la Terre, leur société semble pouvoir se passer de tout confort terrien. Les Kadissent cherchent à garder leur indépendance et à rester, autant que faire se peut, à l'écart des terriens sur place.

 

Mais parce que Aoba renferme une ressource qui pourrait changer à jamais la nature même de l’humanité,  La République Terrienne va chercher à l’annexer.

 

Pour ce faire, l’amirauté de la flotte va créer un incident diplomatique. L’idée est d’abattre un vaisseau, tuer son pilote, et se servir de cette mort comme motif d’invasion, puis d’annexion.

 

Nohraïa sera donc la pilote à sacrifier.

 

Il n’est pas dit qu’elle se laissera faire.

 

HOT SPACE, c'est du PULP à l'état pur. Du Tarantino en comics ! La personnalité forte de Nohraïa et l'action omniprésente ne vous laisseront pas indifférents !

Scénario et dessins: Le Pixx

Couleurs: Véra Daviet

Genre: Science-Fiction 

Format: 22 x 29 cm, 80 pages

Public: ado-adultes

Sortie: février 2019.

 

LA PRESSE EN PARLE ! (ET EN BIEN !!)

 

Le Soir (Belgique) : 02/03

https://plus.lesoir.be/209523/article/2019-03-02/les-breves-bd-des-livres-du-soir

« Un ovni prometteur qui gravite quelque part entre Mad Max, L’Incal et Gunm »

 

Le Courrier Picard : 08/03 (publié à l'occasion de la journée des droits des femmes !)

https://lecourrierplus.fr/bulles-picardes/hot-space-et-femmes-fortes/

« L’originalité et l’intérêt de Hot Space tient à son casting essentiellement féminin, voire féministe. Des jeunes femmes fortes et qui s’imposent. Dans l’histoire comme auprès des lecteurs. »

 

L’Essentiel (quotidien gratuit distribué au Luxembourg et dans les Ardennes) :

« Une belle dose d’action »

 

Paris Normandie : 16/03, avec ITW Le PiXX

https://www.paris-normandie.fr/loisirs/le-dessinateur-de-gisors-a-l-origine-d-une-nouvelle-bd-nommee-hot-space-PG14743941#

« un univers de science-fiction teinté d’humour et savamment saupoudré de trash et de violence. »

 

https://www.actualitte.com/article/bd-manga-comics/hommage-aux-comics-pulps-avec-hot-space/92631

 

http://www.planetebd.com/bd/kamiti/hot-space/crash-program/38310.html#serie

« Mise en place fascinante d’une série de SF musclée. »

 

https://bibliophilweb.wordpress.com/2019/02/22/hot-space-la-ou-meurent-les-zeros/

« Force est de constater que les décors sont superbes avec leurs couleurs chaudes très bien choisies. (...) Aucun temps mort ne casse le rythme de ce scénario plutôt violent où les personnages tirent dans tous les sens. (...) On dirait du Tarantino spatial. Version Kill Bill. »

 

https://www.gamalive.com/actus/36045-hot-space-tome-1-crash-program-sortie-bd-avis-critique.htm

« Un scénar bien fouillé, bien travaillé, une histoire surprenante, violente et sans concession. »

 

http://bobd.over-blog.com/2019/02/hot-space-vs.the-cassandra-crossing.html

« Beaucoup d'action, des personnages travaillés, un background riche et un scénario qui va à cent à l'heure. »

 

https://www.bdgest.com/chronique-9064-BD-Hot-Space-Crash-program.html

« La narration s’avère solide et démontre un réel talent de conteur chez cet auteur dont il s’agit de la première œuvre solo. »

 

http://www.freneticarts.com/rbd/critique.php?ID=5044

« Le Pixx ne se contente pas d'user de son trait énergique, légèrement cartoony et de son découpage vigoureux pour donner corps à son aventure (...) »

 

http://www.auracan.com/albums/3106-hot-space-t1-crash-program-par-le-pixx.html

« une aventure au rythme trépidant généreuse en rebondissements. »

 

https://zoolemag.com/album-bd/hot-space/274432-1-crash-progam

« Hot Space promet une trilogie qui ravira les amoureux de science-fiction explosive. »

  

https://www.legaliondesetoiles.com/Hot-Space-Tome-1-Crash-Program_a3712.html

« Les personnages sont bien taillés et intrigants. L’action est là en permanence (…). Le trait est énergique, précis »

 

https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/03/06/hot-space/

« Le Pixx se fait plaisir en proposant avec une grande maîtrise de la structure narrative des découpages serrés ou de pleines pages selon le besoin. »

 

 

http://www.psychee.org/blog/hot-space-est-dans-les-bacs-decouvrez-le/

« un moment d’action haletante, violente et palpitante dans une bédé qui réussit l’exploit peu évident d’avoir la même mise en scène et le même rythme qu’un film d’action percutant. »

 

https://www.comixtrip.fr/nouveautes/hot-space-1

« Hot Space est un excellent récit de science-fiction ! »

 

Et en RADIO :

NRJ Corse & Radio Alta Frequenza (Corse & PACA) : une chronique sera diffusée cette semaine à 15h15 & 21h30, mais j'ai déjà le MP3, joint à ce mail.

Puis dispo en podcast ici :

http://www.alta-frequenza.corsica/podcast/bd_du_jour_sur_alta_frequenza

 

IDFM Radio Enghien : samedi 16/03, chronique dans l'émission Les mots, des livres !, en direct de 16h30 à 18h30

www.idfm98.fr

http://lesmots-deslivres.over-blog.com/

 

Image Gallery