La colonie d'Atrius

L'état miliaire d'ATRIUS

Atrius est à l'origine le nom de la planète sur laquelle la colonie a été fondée.

Par la suite, sachant qu'il n'existe qu'une seule ville sur cette planète hostile, Atrius est devenu un terme couramment utilisé pour citer la ville (sous contrôle du gouvernement). Cette ville est divisé en «Districts» (1-13). Les districts portant les numéros les plus faibles sont plus sûrs et généralement plus riches que les districts extérieurs. Le district 1 est le district central.

 

Voici comment le gouvernement officiel d’Atrius raconte sa propre histoire :

 « Atrius a été créé en tant que dernier bastion d'espoir après que l'humanité soit devenue irréversiblement corrompue. Caché dans les étoiles, loin du reste de l’humanité en perdition totale, les premiers colons, vos ancêtres, ont malheureusement amené avec eux "la maladie de la cupidité"  ... Ceux qui ont été « infectés » ont été exclu et constituent désormais la « Marge ».  Le gouvernement et ses lois ont été créés pour vous protéger d'eux. Au sein d’Atrius, nous essayons tous de travailler à l'amélioration de la colonie, et de placer les intérêts d’Atrius avant nos propres intérêts personnels. Même s'il existe de temps à autre quelques cas isolés de crime et de corruption, le gouvernement veille sur la cité et garde nos citoyens en toute sécurité. »

 

LA « VRAIE » Histoire d’Atrius, dénuée de propagande …

Atrius est une colonie-ville, de la taille de Manhattan, située sur une planète désertique terraformée qui a été oubliée par l'humanité depuis plus de 700 ans. Sans contact avec la Terre, livrée a elle-même, la colonie s’est finalement divisée en deux groupes:  les « Séparatistes » et les "Atriens". Bien que toute la colonie s’appelle Atrius, le terme d’Atrius sert communément à nommer la partie contrôlée. De même, le terme d’Atrien sous-entend les habitants de la cité contrôlée par opposition aux « séparatistes ».  Les deux groupes se sont affrontés à de multiples reprises, ont détruit une grande partie de leur technologie et des machines nécessaires à leur survie et pour finir un mur a été construit entre eux. La rareté des ressources et quelques centaines d'années ont transformé les Séparatistes en "marginaux" ("fringers" en Anglais),  c'est à dire les membres de la Marge, des êtres plutôt égocentriques, anthropophages, assassins ou voleurs par nécessité. Les membres de la Marge dépassent en nombre largement les Atriens mais sont désorganisées et agissent par petits groupes, des « gangs ».

 

Les Atriens sont éduqués par leur gouvernement militaire avec l’idée que l’Humanité sur Terre est « mauvaise » et qu'ils sont le dernier bastion humain "moral" dans l'univers. Cela est peut être vrai ou... pas. A vrai dire,  plus personne ne sait. Socialement, les Atriens sont très portés sur l'hygiène, ils utilisent une langue très littéraire  (en évitant les idiomes modernes). Ils ne connaissent rien de la Terre, ni les animaux, ni les plantes et détestent la Marge. Les Atriens sont très soudés, ils travaillent dur ensemble pour construire une colonie parfaite. Il y a peu de crime ou méfaits au sein d’Atrius. D’une certaine manière chaque citoyen travaille pour l'Etat, et les citoyens sont fiers de leurs fonctions et de leur colonie.

Au-delà des déplacements piétonniers, le seul moyen de transport existant est un train "Sky Rail» , système que les Atriens ont récemment (an 500) réussi à faire fonctionner de nouveau. Le régisseur d’Atrius se nomme Archon Reeve. Elle est la chef de la ville depuis sa fondation (soit plus de 700 ans!). Elle n’a cependant fait aucune apparition publique directe depuis les 200 dernières années. Elle s'est contentée de diriger  la cité à travers des administrateurs qu'elle a elle-même nommée.

 

 

INFORMATION SUR LA COLONIE

Les jours durent 32 heures, la planète dispose de 2 lunes, le ciel est généralement rouge, aucune voiture n’existe, et la communication se fait principalement par des murs intelligents (SMART-walls), datapad, ainsi que par la diffusion officielle du gouvernement. Pas d’internet à la maison, mais quelques accès au réseau à proximité de « poches spéciales». Les téléphones n'existent pas au-delà des murs intelligents. La colonie d’Atrius est découpée en 13 districts par de petits murs, et elle est séparée de la Marge par une haute paroi extérieure. Les districts extérieurs sont les plus pauvres. Les citoyens vivent généralement soit dans les grandes tours érigés au début de la fondation d'Atrius, soit dans des bâtiments qui ont été ajoutés par la suite et construits au dessus des anciennes routes et autoroutes d’Atrius.

La Marge est elle divisée en secteurs, mais on emploie plutôt la position géographique (secteur Nord, secteur Nord-Est, secteur Nord-Est lointain,etc) pour se repérer au sein de celle-ci.

 

LA VIE AU SEIN D’ATRIUS

La langue

Les citoyens parlent "l'Atrien", qui est un dialecte tiré de l'anglais, très propre et très littéral. N’ayant aucune connaissance de la Terre, les Atriens évitent les références aux animaux, aux plantes, à l'histoire humaine pré-colonie. Les citoyens sont généralement formels et polis en parlant et ils font usage de mots sophistiqués dès que possible. C’est une société avec une population diplômée à 100%, où chaque citoyen est titulaire d'un rôle significatif (ou apparemment présenté comme tel...), ce qui explique la nécessité de nombreuses formalités dans les interactions quotidiennes.

L'atrien est une langue phonétique et n’utilise pas les caractères anglais. Les auteurs ont crée les signes utilisés pour écrire l'atrien.

 

Liens familiaux

La plupart des citoyens gardent un contact régulier avec leurs parents et leurs frères et sœurs. Il existe d'ailleurs un quota d’enfant, chaque citoyen ne pouvant avoir qu’un enfant (soit 2 enfants par couple).

La "Marque"

En tant que citoyen, vous recevez les autorisations nécessaires pour franchir certains points de contrôle au sein d’Atrius. Vous vous identifiez grâce aux encres "Tech" spéciales déposées sur votre main droite. La "Marque" combine un système de débit pour les transactions financières, votre habilitation de sécurité, vos dossiers médicaux et sociaux, ainsi que les récompenses que vous avez reçues de la part du gouvernement. Bien que représentée visuellement sur votre main, la "marque" est en réalité lue par des lecteurs chimiques. Sans vous en rendre compte, vos informations peuvent donc être lues à l’insu de votre plein gré par des scanners.

Les noms

Les citoyens portent généralement un prénom Romain, et un nom de famille de la culture ethnique de leurs ancêtres. Les noms les plus typiques sont indien, chinois, latino-américain, africain, ou d’Europe de l’est.

 

LA VIE AU SEIN DE LA MARGE

Les « marginaux» sont des humains souffrant de malnutrition qui ont enduré les situations les plus difficiles que l’on puisse imaginer pendant des siècles et qui ont survécu malgré tout. Nés pendant les conflits, élevés au milieu des conflits, et luttant tous les jours pour leur survie,  les membres de la Marge sont habitués à vivre rudement ne prennent jamais rien pour acquis.

Les noms

Les noms que les habitants de la Marge se donnent se transforment avec le temps. Ces noms peuvent être inspiré par l’aspect physique ou un trait de caractère particulier.  Les noms de familles sont souvent remplacés par le nom de la faction à laquelle les individus appartiennent.

La langue

Techniquement, les habitants de la la Marge parle une langue vivante qui est la même que l’atrien. Néanmoins, ils utilisent une quantité importante d’argots, d’expressions populaires diverses et d’insultes.

N’ayant jamais connu la Terre (comme les atriens), les « marginaux » évitent généralement les références aux animaux, aux plantes ou à l'histoire humaine. La plupart des « marginaux » sont analphabètes.

 

700 ANS d’HISTOIRE ET DE CONFLITS SUR ATRIUS

Année « 0 » : Insurrection des séparatistes. Atrius est né d’une guerre civile.

An 17 : « La Grande Incursion ». Les séparatistes s’unissent et tentent de prendre le contrôle Atrius. Nombreuses déstructions dans la colonie. 

Année 173 : La Guerre d’Expansion : Archon Reeve étend le domaine d’Atrius à cause de la rareté des ressources.

Année 175-176 : La Guerre d’Hydra. Les séparatistes attaquent Atrius.

Année 240 : La Guerre des 11 jours. Un conflit qui clôt les tensions entre les séparatistes et Atrius.

Année 312 : le Guerre SCAAB. Les factions séparatistes s’unissent sous le commandement d’un nouveau leader et envahissent Atrius. Reevedétruit plusieurs des faibles ressources des séparatistes.

Année 570 à 574 : « The lessor War ». Reeve détruit à nouveau plusieurs ressources de « la Marge ». Depuis lors, les séparatistes se sont tournés vers le cannibalisme pour survivre et de nombreux gangs se sont formés.

Année 612 : La Guerre « Rouge » . Un seigneur de guerre de la Marge prend le pouvoir et attaque Atrius.

Année 681 : La Guerre de 4 jours. La guerre la plus récente avec « la Marge ».

Année 705 : Opération Vigilance. (Podcast).

Année 713 : Aujourd'hui. Date à laquelle se déroule le COMIC.